Le benchmarking : le cabinet de comptabilité à Saint-Gilles vous en parle

Afin d’améliorer la performance d’une entreprise, ou juste d’un secteur de cette dernière, il est parfois nécessaire de se comparer aux meilleurs. C’est un moyen de voir les failles et les points forts de votre structure. Vous pouvez comparer vos résultats avec un de vos concurrents ou ceux de votre propre société. Un véritable moyen d’optimiser vos rendements, analysons le benchmarking.

C’est quoi au juste ?

Le benchmarking est une technique pour optimiser les résultats d’une entreprise. Cela peut consister à optimiser une partie ou la totalité des performances de l’entreprise avec l’aide d’un cabinet de comptabilité à Saint-Gilles ou non. Il s’agit de s’inspirer d’un concurrent, d’une entreprise, voire d’un service qui a de meilleurs rendements. Puis, l’étudier afin de faire ressortir pourquoi il est plus compétitif.

Pour faire simple, c’est une technique consistant à étudier ce qui est meilleur dans un domaine afin de s’améliorer.Ce « modèle » peut aussi bien se trouver en externe qu’en interne. Il peut être un concurrent comme il peut être un service sous-jacent à votre établissement. Mais le critère de choix afin de le transformer en étalon se trouve dans ses résultats.

Les étapes du benchmarking :

Augmenter le rendement d’un service voire l’ensemble de votre entreprise nécessite quelques étapes complémentaires. Tout d’abord, il s’agit de cibler quel est le domaine dans lequel vous voulez promouvoir au sein de votre structure : Ressources humaines, résultats financiers, logistique, les secteurs même au sein d’une même société diffèrent.

Il faudra commencer par cibler particulièrement un paramètre dans votre établissement que vous souhaitez améliorer.Une fois que cela aura été fait, la prochaine étape consistera à rechercher un modèle pour votre domaine cible. Il peut s’agir d’un concurrent, afin de pouvoir rivaliser et augmenter vos chances de trouver des clients potentiels. Mais ce peut être aussi une référence interne à votre propre entreprise. Dans les deux cas, l’important est de mettre en valeur les raisons de la performance élevée de ce modèle que vous avez pris.

Analyser l’entreprise en externe :

Après avoir choisi votre modèle en termes d’efficacité et d’efficience, la suite de l’opération sera de l’analyser sur tous les plans : Pourquoi il a plus de résultats que vous ? Quelles stratégies utilise-t-il que vous devriez copier ? Qu’est-ce qu’il a de plus que vous ? Analysez tout cela, chiffres à l’appui, à froid afin de déceler ce qui devrait être amélioré pour booster votre propre compétitivité.

Vous allez devoir faire appel à des spécialistes notamment en matière de données. Une agence comptable spécialisée pourrait être un moyen d’avoir une vision objective sur la situation. Si votre étalon se situe en interne, il analysera comment et pourquoi ce modèle est plus efficace que celui que vous cherchez à améliorer.

Puis, la suite de l’opération se fera en incorporant ces conclusions de l’analyse au sein de votre propre entreprise. Il s’agira de prendre des leçons afin d’au moins faire pareil que votre modèle et au pire de ne plus faire les mêmes erreurs qu’elle. Vous devrez noter ces enseignements et avoir une stratégie pour l’avenir.

Enfin, vous devez tout simplement élaborer puis mettre en œuvre le plan d’action que vous aurez défini précédemment. Il ne s’agit plus ici que de réaliser ce que vous avez prévu de faire par rapport aux enseignements que vous avez tiré.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *