Comment soulager les douleurs menstruelles ?

Beaucoup de femmes vivent un calvaire pendant les périodes menstruelles. Voici quelques astuces pour y remédier. Pendant ou avant les règles, les femmes peuvent ressentir des douleurs abdominales. Selon la personne, ces douleurs peuvent être plus ou moins légères, voire absentes, et dans d’autres cas elles sont insupportables.  

Douleurs menstruelles : quelle en est la cause ?

On appelle principalement les douleurs menstruelles des dysménorrhées. Elles peuvent durer 3 jours en moyenne et touchent plus de la moitié de la gent féminine. Et à peu près 10 % de ces femmes doivent cesser toute activité tellement les douleurs sont intenses. Cela arrive le plus souvent lorsqu’on observe des fluctuations hormonales c’est-à-dire en fin d’adolescence ou avant la ménopause. 

Au moment des menstruations ou pendant les jours qui les précèdent, les muscles utérins se contractent afin d’expulser l’endomètre. Ce sont ces contractions qui sont les causes des douleurs. Plus elles sont fortes, plus la douleur est intense. Généralement, elle est ressentie au niveau du ventre, mais parfois elle se propage dans le bas du dos, au niveau du bassin jusqu’aux cuisses. Elle peut s’accompagner de ballonnement, de selles molles, de maux de tête et même de vomissements.


Comment réduire l’intensité des douleurs menstruelles ?

Les traitements médicamenteux

Pour atténuer les crampes, la prise d’un antispasmodique pourra aider. Cependant, les anti-inflammatoires non stéroïdiens restent les médicaments de première intention pour soulager les dysménorrhées. Le mieux est d’en prendre quand les règles débutent et d’arrêter lorsque les symptômes auront disparu. Les antidouleurs sont aussi efficaces. Toutefois, il est toujours préférable de consulter un médecin avant de consommer un médicament.

Adopter les bons gestes

Pour celles qui préfèrent les remèdes naturels, la chaleur peut diminuer les crampes. Prendre une douche chaude ou un bain chaud serait idéal. Si vous possédez une bouillotte ou un coussin chauffant, placez-le sur la zone douloureuse pour détendre les muscles.

Si la douleur n’est pas trop accentuée, faire un peu de sport aide également à produire plus d’endorphines, l’hormone antidouleur. Cependant, pas besoin de s’essouffler, de la marche peut suffire. Le but est d’augmenter le taux d’oxygène du corps.

Essayer l’aromathérapie

L’aromathérapie fait aussi partie des méthodes utilisées pour diminuer les douleurs menstruelles. Beaucoup d’huiles essentielles possèdent des propriétés antispasmodiques et relaxantes. On distingue par exemple l’HE de lavande qui par son action apaisante atténue les crampes liées au syndrome prémenstruel.

L’HE d’ylang-ylang est une huile essentielle de Madagascar utilisée comme antispasmodique et anti-inflammatoire. Elle est ainsi parfaite pour lutter contre les douleurs menstruelles.

La phytothérapie contre la dysménorrhée

Lorsqu’on parle de règles douloureuses, la sauge demeure en tête de liste pour les soulager. Cette plante aurait les mêmes effets que les œstrogènes. Le fenouil possède également une action antispasmodique. En infusion, ces plantes se révèlent être des remèdes efficaces.

Une étude a aussi révélé que les feuilles d’achillée millefeuille contiennent des composés antispasmodiques. Ces dernières peuvent être utilisées comme bain de siège pour diminuer les crampes.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *