Changer de fournisseur d’accès internet : quelles sont les procédures à suivre ?

À l’heure des rachats entre fournisseurs d’accès d’internet et des offres présentant toujours plus d’avantages, nombreux sont les abonnés à être perdus dans cette course sans finaux meilleurs services. Certains décident même de changer de fournisseur pour chercher mieux ailleurs, ou tout simplement parce qu’ils ne tirent pas entière profit de leur actuel fournisseur. Les motivations au changement sont nombreuses et variées : perte de connexion, service client inexistant, offre plus attractive du concurrent. Nombreuses sont les raisons qui vous pousseront à aller voir si l’herbe est plus verte ailleurs. Mais attention, ce changement s’avère être couteux si vous ne prenez pas le temps de faire les choses dans les règles.

Résiliation de contrat : une procédure différente pour chaque opérateur

La première étape lors d’un changement de fournisseur d’accès d’internet consiste bien sûr à bien identifier votre futur opérateur et la formule correspondant à vos besoins, par exemple les offres livebox moins chères chez Orange. Vous êtes en charge de la résiliation de votre ancien abonnement. Elle demeure malheureusement une procédure mal harmonisée : elle est variable selon les opérateurs. Vous avez besoin de bien vous renseigner sur la pratique de votre fournisseur en relisant votre contrat ou en contactant directement l’assistance téléphonique.

D’une manière générale, la procédure de résiliation d’un abonnement internet comprend 3 grandes étapes. Tout d’abord, vous devez informer votre opérateur de votre intention par un premier préavis informel. Selon les opérateurs, cela peut se faire par un simple appel téléphonique, par messagerie instantanée ou en remplissant le formulaire dans l’espace client en ligne.

Ensuite, la décision doit être ensuite validée officiellement par l’envoi d’une lettre de résiliation recommandée avec accusé de réception. Votre fournisseur est légalement tenu de résilier votre contrat dans les dix jours suivant la réception de cette lettre.

Enfin, en même temps, les équipements mis en location, comme le box, le décodeur, doivent être rendus à l’opérateur. Selon les cas, vous avez la possibilité de les renvoyer par colis postal ou les déposer directement à la boutique. Cette deuxième alternative, beaucoup plus pratique, est notamment proposée par Bouygues Telecom et Darty Box.

Quelques conseils utiles lors du changement de fournisseur d’accès internet

La souscription à un nouvel opérateur demeure une solution pour réaliser cette mutation facilement. Dans ce cas, le nouvel opérateur prendra en charge les modalités de résiliation. Il suffit pour cela de composer le numéro affiché sur le site.

De plus, des frais de résiliation sont parfois associés au contrat. Il est plus convenable de les vérifier lors de la signature et avant toute démarche de changement de fournisseur.

Enfin, il vous sera possible de garder votre ancien numéro de téléphone fixe lors de votre changement d’opérateur. Cela est soumis à des conditions légèrement plus contraignantes et restrictives que dans le domaine de la téléphonie mobile. Pour ce faire, avant que la résiliation de votre ancienne ligne ne soit effective, vous devez envoyer une demande à votre nouveau fournisseur et lui confier un mandat de portabilité. Ce mandat va également lui permettre de réaliser l’essentiel des démarches de résiliation à votre place. Mais ce service n’est pas toutefois proposé par tous les fournisseurs.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *